Les cabrettes sur le Golfe du Morbihan


Des Auvergnats du Cantal ont vu le Guépard dompter les eaux du golfe du Morbihan…

Certains membres du groupe « Cabrettes et Accordéons des Burons de Pailherols » se sont joints à ceux du comité de jumelage d’Ytrac-Monterblanc. Ces derniers étaient invités à passer le week-end de l’Ascension en Bretagne, dans le Morbihan, chez leurs amis Monterblancais.

C’était le seul de ce printemps 2011, mais quel pont !

Ils le préparaient depuis plus de trois ans. Il fallait que la rencontre ait lieu à ce moment là.

Et pour cause : ils avaient donné rendez-vous aux « Cantalous »

en 2011 pour la 6ème édition et les « 10 ans » de la semaine du Golfe du Morbilhan.

.

.

Un millier de voiliers traditionnels et classiques à admirer en navigation et lors des escales, 16 ports en fête, des concerts, des expos, des randonnées et une éblouissante parade nautique à suivre depuis les sentiers côtiers.

Nous allions assister à l’évènement maritime morbihannais  de l’année 2011 dans l’un des plus beaux sites de Bretagne.

* Avant de vous raconter notre séjour, je souhaite rassurer ceux qui ont eu certainement très peur pour notre vie en lisant le titre de cet article.

Soyez rassurés ! Nous n’avons pas rencontré le fameux félin venu d’Afrique dans les eaux du Golfe (comme le laissait sous entendre le journal Ouest-France dans son édition du 2 juin dernier.)

Le Guépard en question est un élégant bateau de légende. Cette petite embarcation de 5,5 m en bois, aux qualités maritimes exceptionnelles est née en Arradon en 1962 de l’imagination du charpentier Etienne Riguidel. Emblème de la Petite mer, il a conquis de très nombreux plaisanciers. Il a été célébré lors de cette semaine.

 

Voilà, ceci étant dit, vous allez pouvoir découvrir sereinement le déroulé de notre périple.

→ Nous étions 36 au départ du car à 4 heures du matin le jeudi 2 juin dernier sur le parking du Dojo d’Ytrac. Nous n’étions pas encore bien réveillés sauf notre photographe fétiche : Marcel. Il a pris plus de 2 000 photos que vous pouvez visionner sur notre site ou sur celui du comité de jumelage.

A notre arrivée à Monterblanc (au bout de 11 heures de route, arrêts compris), les retrouvailles furent chaleureuses autour d’un goûter très apprécié.

Chacun fut ensuite accueilli dans sa famille.

Le soir, une réception était organisée et offerte par la Municipalité.

 

→ Le vendredi une ballade en bateau sur le golfe du Morbihan, au départ de Vannes, nous a permis de nous rendre compte de la beauté du site. Morbihan signifie « petite mer » en breton. La « petite mer », qui a donné son nom au département, est parsemée d’îles et d’îlots dont on prétend qu’il y en aurait autant que de jours dans l’année. Large de 20 km et profond de 16, le golfe est ouvert sur l’océan sur 1 km à peine entre la pointe de Kerpenhir et Port-Navalo.

Après 2 heures de ballade commentée par un très bon guide, nous avons fait escale sur l’île aux Moines pour pique-niquer.

En attendant que Maurice, le plus courageux d’entre nous, enfourche un vélo pour aller chercher l’apéro, quelques mots concernant ce lieu.

Située au cœur du golfe du Morbihan, véritable mer intérieure de 100 km2, cette île est la plus grande et la plus pittoresque des îles du golfe. Elle doit son nom au fait qu’elle était la propriété d’une abbaye, sans doute celle de Saint-Gildas-de-Rhuys.

Son climat, d’une douceur exceptionnelle pour cette latitude a permis à une végétation méridionale de prospérer dans les jardins (figuiers, lauriers, camélias, mimosas…)

On ne peut que tomber amoureux de cette île où la beauté du paysage et le calme environnant ne peuvent que nous apporter la douceur de vivre.

Voilà Maurice et l’apéro offert par nos hôtes. Quel bonheur de se retrouver tous ensemble dans un lieu aussi magique. Contemplez le décor…

Après le déjeuner et avant de découvrir plus précisément l’île, une très jeune habitante des lieux nous a préparé le café que nous avions tous oublié. Merci encore une fois à elle.

En fin d’après-midi, nous avons repris le bateau pour poursuivre la ballade avant le retour au port de Vannes.

Vannes, quelle belle ville. Nous avons pris le temps de la visiter. Vannes, port du Golfe du Morbihan, au centre du « grand ouest », est un lieu magique où la mer, la terre, le ciel se mêlent en paysages changeants et insolites. Un environnement riche et varié qu’il convient de mettre en valeur et de préserver.

Historique et moderne, Vannes séduit autant par ses remparts et son centre médiéval que par son université et ses entreprises tournées vers l’avenir.

Le soir, le dîner s’est déroulé à Port Blanc à Baden pour une sardinade. Comme dans les 15 autres ports du Golfe, des groupes locaux animés la soirée.

→ Après une bonne nuit de sommeil, nous revoilà partis pour une journée encore plus exceptionnelle : l’éblouissante parade nautique que nous avons suivie depuis les sentiers côtiers de l’île Berder.

Ile à marée haute, presqu’île à marée basse, telle est la particularité de cette petite terre de 23 hectares, située à LARMOR-BADEN.                                                                                                                                 Accessible à marée basse en empruntant la chaussée submersible de 50 mètres environ, cette île est une promenade agréable                                                                                                                                                      qui permet de découvrir les paysages typiques du Golfe du Morbihan. Les bâtiments du XIXème siècle abritent un centre de vacances.

.

Il y a environ 6 heures entre chaque marée donc attention : il ne faut pas oublier l’horaire du retour sinon il faudra attendre la prochaine marée pour repartir.

 

Nous ne voulions pas subir ce sort, alors, vers 16h, nous avons regagné la côte.

 

Chacun passa la soirée en famille, à la maison ou au restaurant, afin de profiter les uns des autres.

.

.

 

→ Le jour du départ fut bien occupé. Pour ceux qui le désiraient, l’équipe municipale s’est proposée pour faire visiter les nombreux aménagement réalisés : complexe sportif, halte garderie, plan d’eau « zone humide »….

Le repas de midi fut pris en famille avant de se dire au revoir. Ce ne fut pas le moment le plus agréable.

Mais bon, toutes les bonnes choses ont une fin !

Rendez-vous compte, amis lecteurs, du week-end fantastique que nos amis Monterblancais nous ont fait passer.

.

Qu’ils en soient tous encore une fois remerciés. Ce sont des gens dynamiques, accueillants et qui n’ont pas ménagé leur peine pour faire de ce moment quelque chose d’inoubliable !

Quelle belle réussite !

Nous leur disons à l’année prochaine dans le Cantal à la même époque.

Longue vie au jumelage.

 

 

 

A propos de Marcel 518 Articles
Président fondateur du groupe.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.