Virée en Territoire de BELFORT

Séjour dans le territoire de Belfort.

Du 19 au 22 juillet 2018, les « Cabrettes et Accordéons des Burons de Pailherols » ont séjourné dans le Territoire de Belfort.

Que dire du Territoire de Belfort ? https://www.territoiredebelfort.fr/

Né officiellement en 1871 avec la signature du Traité de Francfort, qui met fin à la guerre franco-prussienne, le Territoire de Belfort devient un département français à part entière en 1922.

Au nord de la Franche-Comté, à la jonction du plateau de la Haute-Saône et de la plaine d’Alsace,

le Territoire de Belfort est, traditionnellement, une zone de passage entre l’Europe rhénane et le bassin méditerranéen.

Le but de ce déplacement était de faire plus ample connaissance avec un groupe folklorique de la région : « Les Rustauds ».

Qui sont les Rustauds ? http://www.museebrebotte.com/

« Le Musée de l’Artisanat a été créé au cours des années 1987/1990 par une association de bénévoles, l’association Vivre Ensemble. Vivre Ensemble est née en 1976. Ses statuts et son règlement intérieur régissent ses activités. Son activité est celle de toutes les associations culturelles. Sa particularité tient à plusieurs faits :

– les adhérents ont construit, en 1977, la salle polyvalente qui abrite les activités. – les animations se sont essentiellement développées autour des traditions rurales. Depuis sa création en 1978 le groupe folklorique «Les Rustauds» a été une force créative et de formation aux traditions et à l’histoire de la région. S’est développé, à partir de cette même année, un spectacle historique son et lumière. C’est ce qui a amené l’association à créer en 1987 avec l’aide du département, le musée de l’artisanat rural et à développer la notion de spectacle historique. L’association Vivre Ensemble a développé et gère depuis 1980 un lieu de lecture devenu Bibliothèque municipale qui comporte un fond d’histoire local et de documentation. Elle est située dans une salle du musée de l’artisanat. Vivre Ensemble fêtera son quarante-deuxième anniversaire en novembre 2018. Tout ceci montre que rien ne peut se faire durablement sans disponibilité, relations humaines et compétences. »

Échange prévu avec les Rustauds.

Le groupe folklorique « Les Rustauds » sera présent à Badailhac à l’occasion de la traditionnelle fête des moissons le dimanche 26 août 2018. La journée sera dédiée à la tradition des moissons : démonstration de battage au fléau, démonstration de la batteuse, spectacle de danses et chants folkloriques avec les Rustauds et les Cabrettes et Accordéons des burons de Pailherols, et cuisson au four à pain !

L’après-midi, séances de dédicaces avec la Petite Librairie de la Tour, vide greniers, stands de producteurs locaux et artisans, jeux traditionnels en bois pour petits et grands. En soirée, bal et Souper du moissonneur.

Détails de notre séjour dans le Territoire de Belfort.

A bord d’un véhicule 9 places loué auprès des établissements Auto 2015 à Aurillac, toute l’équipe de Marcel Clermont est partie le 19 juillet en direction de Treigny, dans l’Yonne pour visiter le château de Guédelon.

https://www.guedelon.fr/

Au cœur de la Puisaye, dans l’Yonne, en Bourgogne, une cinquantaine d’ouvriers relèvent un défi hors-norme : construire aujourd’hui un château fort selon les techniques et avec les matériaux utilisés au Moyen Âge.

http://www.chateau-de-st-fargeau.com/

En soirée, Ils ont pu visiter de nuit le château de St Fargeau à la chandelle. Plongés au cœur de l’exil de la Grande Mademoiselle, cousine germaine du Roi Louis XIV, ils partirent à la découverte du mystère de ce lieu magique à travers un des premiers martyrs de la liberté sous la révolution et propriétaire des lieux au XVIIIème siècle, Louis Michel Lepeltier.

Le vendredi 20 juillet, ils arrivèrent à Danjoutin où Pierre Vallat, maire de Brebotte et président du groupe « Les Rustauds », les attendait pour les conduire chez leurs logeurs. Anne-Laure et Olivier leur ont réservé un accueil chaleureux. Après un temps de pause, le groupe cantalien fut reçu à Brebotte pour le dîner et pour la 2ème représentation du spectacle « son et lumière : 1918, toujours en face ». Texte écrit et mis en scène par Patrice Vallat, il est inspiré du livre « Toujours en face » de l’abbé Paul DONCOEUR, aumônier du 35 ème RI de Belfort. Le spectacle a été écrit à partir d’extraits des lettres du poilu Yves COUÉ, enfant de Vendée qui rejoint en 1914 le régiment de Belfort. Ce dernier deviendra officier et entraînera derrière lui, tous ceux qui jusqu’en 1918, jusqu’à la victoire finale, seront « toujours en face ».

Le samedi 21 juillet, ils visitèrent Belfort, sa citadelle, la cathédrale St Christophe ainsi que la statut du Lion de Bartholdi. Le soir, ils eurent l’opportunité de revoir le « son et lumière : 1918, toujours en face ».

Le dimanche 22 juillet, ils animèrent une messe avant de rentrer au pays.

Un grand merci aux amis de Brebotte pour leur accueil chaleureux. A très bientôt dans le Cantal.

 

Vidéo 1 :

Vidéo 2 :

 

Vidéo 3 :

Vidéo aux Hospices de BEAUNE :

 

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.