Cabaret de Marcel 2016

Cabaret de Marcel 2016

*Article de Francine LAPORTE présidente de Nanga BOUSSOUM

Quand le cabaret de Marcel devient le Cabaret du bonheur …

IMG_3060_600pxA Polminhac, ce 14 février jour de la Saint Valentin, le cœur des Cabrettes et Accordéons des Burons de Pailherols et celui de l’association humanitaire Nanga-Boussoum battaient à l’unisson. Une complicité déjà bien installée entre ces deux associations qui ont choisi cette année, pour la 3ème édition du Cabaret de Marcel (date oblige !), le thème de l’amour : l’amour de l’Autre, l’amour de l’Humanité.

IMG_3048_600pxLe coup d’envoi était prévu à 15 heures, mais c’est une demi-heure plus tard (pour cause d’affluence !) que Marcel, l’homme aux moustaches lyriques, ouvrait (enfin!) son cabaret, sous les applaudissements impatients et nourris : « Notre association contribue depuis toujours à la transmission des traditions populaires et à la valorisation de la culture musicale du terroir, mais elle sait aussi s’impliquer dans l’action humanitaire, lorsqu’elle le pense juste». De cela, depuis sa création en 2012, l’association Nanga-Boussoum en Carladès en a la preuve!

IMG_3053_600px

Toujours active pour Boussoum, l’association polminhacoise se bat sans relâche à la recherche de fonds qu’elle injecte dans leur intégralité sur la scolarité, la santé et depuis peu, sur la coopérative de travail des femmes pour cette agglomération rurale de 4000 habitants dans le sahel burkinabé. « Mettre en synergie des forces et des volontés pour que chaque enfant puisse grandir et vivre dignement dans son pays ; travailler en partenariat, accompagner des projets locaux dans le cadre du développement durable, voilà le crédo de Nanga-Boussoum, son concept, ses objectifs ! ». Francine, la présidente, forte de sa conviction, des résultats obtenus et de l’engagement de son équipe, présentait les actions, essayant de ne pas déborder le timing ; tant de choses à expliquer, tant de messages à faire passer…

IMG_3121_600pxLe cœur de l’assistance ne demandait qu’à se laisser conquérir ; et lorsque la farandole de Marcelettes et de Boussoumettes envahit la salle sous un lâcher de ballons roses, avec ‘Femmes, femmes, femmes’ de Lama, le ton était donné ! On allait se régaler en musique et en chansons dans un décor raffiné aux couleurs valentines. L’espace scénique était des plus bucoliques, la mise en scène créative, les acteurs époustouflants ! Ce fut une première partie de surprises, de tendresse, d’émotions, sous la houlette artistique de Florence, Marielle et Véro. On y découvrit les talents affirmés de Dominique et d’Elisabeth et des talents en herbe avec Léonie ( 11 ans) et Emilien ( 6 ans) !

IMG_3098_600pxAprès l’entracte gâteaux-vin chaud, les danseurs entraînés par nos amis de l’Occitane, mouillèrent la chemise et frottèrent le plancher (pour reprendre l’expression de Marcel !) parce que ni l’accordéon de Véro, ni celui de Jean-Louis, pas plus que les deux cabrettes d’Isa et Marcel ou le chœur de chants de Martine et Pierrette ne leur laissèrent de répit.

La nuit tombait froide et mouillée. Il fallait se séparer, le cœur tout chaud, le sourire amical. On emportait avec soi, le souvenir d’un délicieux moment de partage et d’humanité et chaque dame se voyait offrir la rose de la Saint Valentin !

IMG_3059_600pxUne réussite totale ! Cabrettes et Accordéons des Burons de Pailherols et Nanga-Boussoum en Carladès, deux associations solidaires qui avaient gagné, ce soir-là, le droit de se réjouir parce que la recette était belle et que là-bas à Boussoum, on pourrait démarrer la construction de la cantine scolaire pour plus de 600 enfants !

Un grand merci à tous ; un grand bravo ! Mais ce n’est qu’un au-revoir …A l’année prochaine, le 12 février 2017, aurait-on dit ?

*Article :”auteure : Francine LAPORTE”

*Prises de vues et vidéos Jean Michel LAURENT, montage Marcel CLERMONT

Article “Centre France La Montagne”

Article CF

Article “La Voix du Cantal”

CabaretLa Voix

FB2

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.